Nora VIET

Nora VIET

Maître de conférences, langue et littérature du Moyen Âge et de la Renaissance

Coordonnées professionnelles

UFR LCSH – Département de Lettres Modernes
29 Boulevard Gergovia (bureau 105)
63037 Clermont-Ferrand

courriel : Nora.viet@uca.fr
téléphone : +33 4 73 34 65 27 (34 65 27)

Thèmes de recherche

  • poétique des genres narratifs brefs entre Moyen Âge et Renaissance (nouvelle, fable, exemplum, facétie)
  • traduction et circulation européenne du récit bref
  • rhétorique et stylistique de la prose narrative
  • bibliographie matérielle et mise en livre de la narration brève

Publications

Monographie
Décaméron et Caméron : les métamorphoses de la nouvelle entre Moyen Âge et Renaissance, Genève-Droz, à paraître.

Direction d’ouvrages collectifs
4. La chanson de geste et le sacré, Actes du Xe colloque international de la Section française de la Société Rencesvals (Clermont-Ferrand, 18-20 octobre 2017), dir. Nathalie Bragantini-Maillard, Émilie Goudeau, Françoise Laurent, Claude Roussel, Nora Viet, Clermont-Ferrand, PUBP, 2019.
3. Innovation-Révolution. Discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques, dir. F. Platelle et N. Viet, Clermont-Ferrand, PUBP, 2018.
2. Paroles dégelées, Propos de l’Atelier XVIe siècle, dir. I. Garnier, V.-D. Le Flanchec, V. Montagne, A. Réach-Ngô, M.-Cl. Thomine, T. Tran, N. Viet, Paris, Classiques Garnier, 2016.
1. Séductions de la fable, d’Ésope à La Fontaine, dir. F. Calas et N. Viet, Paris, Classiques Garnier, 2014.

Direction de numéros thématiques de revues
1. Cahier Traduire et transmettre dans l’Europe de la Renaissance, dir. N. Viet, revue RHR (Réforme, Humanisme, Renaissance), n° 87, vol. 2, 2018, p. 109-254.

Chapitres d’ouvrages et articles dans des actes de colloque
14. « Aux vers tragiques faire honte : l’illustration du récit bref sous la plume de Pierre Boaistuau », Pierre Boaistuau ou le génie des formes, actes du colloque org. à l’Université de Nantes par Nathalie Grande et Bruno Méniel, 22-24 juin 2017, Paris, Classiques Garnier, à paraître.
13. « Les motti du Décaméron sous la plume des traducteurs français (1485-1545) : prémices de la facétie humaniste en France », Perspectives facétieuses, D. Bertrand (dir.), Classiques Garnier, à paraître.
12. « Der Parangon de nouvelles als Spiegel europäischer Novellenkunst. Zur Rezeptions- und Gattungsgeschichte der Novelle in der französischen Frührenaissance », Schwanksammlungen im Frühneuzeitlichen Medienumbruch, Transformationen eines sequentiellen Erzählparadigmas, dir. Seraina Plotke, Stefan Seeber, Germanisch-Romanische Monatsschrift Beiheft n°96, Heidelberg, Winter Verlag, 2019, p. 135-152.
11. « Introduction » (avec F. Platelle), Innovation-Révolution. Discours sur la nouveauté littéraire et artistique dans les pays germaniques, dir. F. Platelle et N. Viet, Clermont-Ferrand, PUBP, 2018, p. 7-15.
10. « Réinventer la nouvelle en 1559 : Boaistuau lecteur de Boccace », Les Histoires tragiques du XVIe siècle. Pierre Boaistuau et ses émules, dir. J.-Cl. Arnould, Classiques Garnier, 2017, p. 86-101.
9. « Des Cent nouvelles à la nouvelle ? L’héritage du Décaméron à la lumière des titres de recueils français (1462-1536) », Boccaccio e la Francia, Actes du colloque international « Boccace et la France », 24-26 octobre 2013, Université Sorbonne nouvelle-Paris III, dir. Ph. Guérin et A. Robin, Firenze, Franco Cesati Editore, 2017, p. 273-286.
8. « Une morale pour plaire ? Docere et delectare dans les recueils de récits brefs de l’ère incunable (1485-1521) », Paroles dégelées, Propos de l’Atelier XVIe siècle, éd. I. Garnier et alii, Classiques Garnier, 2016, p. 713-732.
7. « La narration brève », Histoire des traductions en langue française, dir. Y. Chevrel et J.Y. Masson, vol. « XVe-XVIe siècles », dir. V. Duché, Paris, Verdier, 2015, p. 919-929.
6. « Translation, normalisation, innovation : le façonnage de la langue dans la boutique d’Antoine Vérard », dans Imprimeurs et libraires de la Renaissance : le travail de la langue / Sprachpolitik der Drucker, Verleger und Buchhändler der Renaissance, dir. Elsa Kammerer, Jan-Dirk Müller, Droz, 2015, p. 295-305.
5. « Un libraire parisien aux commandes : conception d’une trilogie narrative dans l’« atelier » d’Antoine Vérard » (Paris, 1485-1512) », Créations d’atelier. L’éditeur et la fabrique de l’œuvre à la Renaissance, dir. Anne Réach-Ngô, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 31-49.
4. « Mettre la main aux plaies incurables. Le pari de l’éloquence paradoxale dans le Discours de la servitude volontaire », Styles, genres, auteurs n°14, dir. Karine Abiven et Hélène Biu, Paris, PUPS, 2014.
3. « Le fablier sous presse : renouveau du genre ésopique à l’ère incunable », Séductions de la fable, d’Esope à La Fontaine, dir. F. Calas et N. Viet, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 153-175.
2. « Introduction », Séductions de la fable, d’Esope à La Fontaine, dir. F. Calas et N. Viet, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 7-18.
1. Contribution au volume Fictions narratives en prose de l’âge baroque, Répertoire analytique ; Première partie (1585-1610), dir. F. Greiner, Paris, H. Champion, 2007.

Articles dans des revues
5. « ‘Treschevaleureux capitaines’ contre ‘crocheteurs de flascons’ : lecteurs et lectorats dans les Facétieux devis des Cent nouvelles nouvelles du Seigneur de La Motte Roullant », Tensions à l’âge de l’imprimé : conflit et concurrence des publics dans la littérature française de la Renaissance (numéro spécial de Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation, Toronto, vol. 42, n° 1, 2019, dir. par Renée-Claude Breitenstein et Tristan Vigliano), p. 189-210.
4. « Le Decameron et ses premiers traducteurs européens (1411-1620) : état des lieux d’un malentendu international », RHR (Renaissance, Humanisme, Réforme), n° 87, vol. 2, 2018, p. 147-169.
3. « Æsopus auctor pluralis. Partage de l’auctorialité dans les recueils ésopiques du Moyen Âge et de la première Renaissance », Le Fablier, n°26, 2015, 41-52.
2. « La fortune des morales finales dans les narrations brèves de la première Renaissance (1485-1536) : herméneutique et poétique des genres », RHR (Renaissance, Humanisme, Réforme), n°77, décembre 2013, p. 113-129.
1. « Caméron, Décaméron, Heptaméron : la genèse de l’Heptaméron au miroir des traductions françaises de Boccace », Seizième Siècle, n° 8, 2012, p. 287-302.

Comptes rendus de lecture
2. Achim Aurnhammer / Rainer Stillers (Hgg.), Giovanni Boccaccio in Europa. Studien zu seiner Rezeption in Spätmittelalter und Früher Neuzeit. (Wolfenbütteler Abhandlungen zur Renaissanceforschung 31) Harrassowitz, Wiesbaden 2014, 416 p., pour la revue allemande Arbitrium, n°35, vol. 2, 2017, p. 157–160.
1. Urbain le mescongneu filz de l’empereur Federic Barberousse. Traduit par Claudine Scève. Édition de Janine Incardona et Pascale Mounier, Genève, Droz, 334 p., pour la revue RHLF, p. 705.

Conférences et communications récentes non publiées (2019)

5. « L’adaptation du Decameron pour Antoine Vérard (1485) et la fabrique du « récit bref moralisé » : perspectives sur la nouvelle française à l’aube du XVIe siècle. », Université de Strasbourg, Séminaire du CELAR (« Le mémorable dans la littérature française du Moyen Âge à l’Age classique »), 21 novembre 2019.
4. « Marguerite de Navarre et les bains de Cauterets : de la pratique sociale au motif littéraire », Journée Regards sur le thermalisme européen, colloque Bain et thermalisme dans la littérature et la culture anglaises de la première modernité, Vichy, Université Clermont-Auvergne, org. S. Chiari et S. Cuisinier-Delorme, 8-11 octobre 2019.
3. « Les illustrations du Decameron entre manuscrit et imprimé (1411-1545) : texte, genre, image », Texte et images entre Moyen Âge et Renaissance, Colloque international, Université Paris-Sorbonne-Université de Milan, org. M. Colombo, B. Ferrari, G. Veysseyre, Gargnano, 17-19 juin 2019.
2. « De la cour à la ville. Stratégies de la destination dans quelques recueils de nouvelles français (1558-1559) », Les stratégies de destination large de la fiction narrative aux XVe et XVIe -siècles, colloque international org. P. Mounier et H. Rabaey, Université de Caen, 5-7 juin 2019.
1. « Compiler/codifier : la fabrique de la nouvelle dans le Parangon de nouvelles honnêtes et délectables (1531) », séminaire de l’IHRIM-Lyon3 gadges sur « Lire, recueillir, inscrire : Recueils et anthologies », 27 mars 2019.

Responsabilités éditoriales

  • Responsable de rédaction de la revue RHR (Réforme, Humanisme, Renaissance)
  • Directrice de deux séries aux éditions Classiques Garnier : « Perspectives européennes », dans les collections « Textes de la Renaissance » et « Etudes et essais de la Renaissance »)

Projets en cours

Organisation du colloque Boccace Lyonnais. La réception lyonnaise de Boccace au siècle d’or de l’imprimerie (1480-1620) (Association RHR, IHRIM, Centre Gabrié Naudé, Bibliothèque Municipale de Lyon), 15 et 16 mai 2020.