Articles (presse, magazines)

Articles (presse, magazines)

Numéro 27 du Nouveau Magazine Littéraire consacré à William Shakespeare

Sophie Chiari a rédigé un article intitulé « Echauffement climatique », paru dans le dernier numéro du Nouveau Magazine Littéraire, numéro 27 (mars 2020 mais déjà en vente chez les marchands de journaux) : « William Shakespeare, le tragédien du XXIe siècle"

Les intrigues intemporelles de Shakespeare, écrites au XVIe siècle dans une langue magistrale, nous transportent du royaume « pourri » du Danemark à cette Rome antique en proie aux révoltes ou au coeur de cruelles monarchies irlandaises. Mais, à travers ses personnages devenus des archétypes, le Barde nous parle aussi de nous. Il questionne l’arrivée des populistes au pouvoir, les genres, et même l’urgence climatique… Oui, le XXIe siècle est shakespearien !

Plus d’informations : cliquez ici

Hors-série de la revue Historia consacré à Game of Thrones

Isabelle Fernandes a rédigé les articles "En terre pas (si) inconnue" et "Fleurs du mal contre trône de fer" dans le hors-série du magazine Historia consacré à Game of Thrones.

Quel personnage de Game of Thrones êtes-vous ? Oui, vous. Réfléchissez. Jon Snow, le beau brun ténébreux avec son air de chien battu, Sansa, la naïve princesse endurcie par les épreuves de la vie (un doux euphémisme), Arya, la psychopathe en herbe obnubilée par sa liste d’ennemis à assassiner, Daenerys, l’irrésistible « Mère des dragons », Cersei, la cruelle et alcoolique despote, Jaime, le prétentieux repenti, Tyrion, le nain cynique et génial, ou Gendry, le gars qui sort de nulle part ? La dernière saison is coming. C’est le moment - ou jamais - de se poser la question.

Puis une deuxième : qui va parvenir, sinon intact, du moins vivant, au clap de fin ? Et l’ultime : lequel d’entre eux accédera au trône de fer ? Les paris sont ouverts, rien ne va plus ! Et les théories les plus folles débattues doctement sur les réseaux sociaux, dans les magazines, devant la machine à café du bureau, ou en famille. GoT n’est pas une simple série. Mais un phénomène de société. Quelques chiffres ? Le trailer de la saison finale compte 81 millions de vues comptabilisées en vingt-quatre heures, plus de 16 millions de téléspectateurs aux États-Unis en moyenne lors de la diffusion de la saison 7, plus de 30 lieux de tour- nage depuis le début de la série, etc.

Derrière la saga de George R. R. Martin et la fiction de HBO, en coulisse, il y a l’Histoire. Le Moyen Âge s’y épanouit comme une rose caressée par le soleil à son plus beau jour. Chaque pétale est référence : Al-Andalus (VIII e -XV e s.), Vikings (fin VIII e XI e s.), féodalité et chevalerie (XI e s.), Mongols (XIII e s.), Rois maudits (XIV e s.), guerre des Deux-Roses (XV e s.), etc. Ses épines Targaryen, Lannister, Stark ou Tyrell nourrissent de gouttes de sang le terreau fertile de notre imagination. À côté de cette allégorie végétale, d’autres, tout aussi magnifiques qu’envoûtantes, exhalent des parfums antiques, renaissants, parfois plus modernes. Au risque de vous perdre dans le labyrinthe des siècles, venez découvrir cet incroyable bouquet. Mais alors quel personnage historique seriez-vous ? Antoine le Grand Bâtard de Bourgogne, la guerrière Sykelgaite de Salerne, l’ambitieuse Constance d’Arles, le faiseur de rois Richard Neville ou le « Fléau de Dieu » Attila ? Faites votre choix.

Plus d’informations : cliquez ici

Hors-série de la revue Historia consacré aux Conquistadors. L’or et le sang.

Sophie Jorrand a rédigé l’article "La grande épopée de Nunez de Balboa", publié dans le numéro spécial de la revue Historia, "Les Conquistadors. L’or et le sang." (mai-juin 2018)

En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique. Dans son sillage et pendant près d’un demi-siècle, d’autres navigateurs, soldats et aventuriers partent pour ce monde qu’ils qualifient de « nouveau ». Hernández de Córdoba, Vasco Núñez de Balboa, Hernán Cortés, Francisco Pizarro, Francisco Vázquez de Coronado, Hernando de Soto et tant d’autres ! Considérés dans un premier temps par les autochtones comme des divinités, ils vont vite se révéler sous leur vrai jour, celui de conquérants avides, venus imposer l’ordre chrétien et des modes de vie civilisés selon les critères occidentaux de l’époque. Cet affrontement sans merci entre deux civilisations, Historia vous le raconte dans ce numéro Spécial, écrit par les meilleurs spécialistes.

Ce n’est pas un ancien et un nouveau monde, mais deux « anciens » mondes, chacun à l’histoire pluri-millénaire, qui se rencontrent et s’affrontent. Mais peut-on parler d’affrontement alors que dans certaines régions, plus de 80 % des habitants, déjà exploités, vont succomber aux maladies apportées par les Européens ? En trois volets, « America ! », « Les Conquérants » et « Prendre l’or et sauver les âmes », se déploient les étapes de cette conquête, marquée par les personnalités de conquistadors aux entreprises plus ou moins couronnées de succès et la figure charismatique du dominicain Bartolomé de Las Casas, le défenseur des indigènes, entré dans l’histoire avec la célèbre Controverse de Valladolid.

À lire également, un Cahier découverte qui vous emmène en République dominicaine, le joyau de la Caraïbe, et vous fait visiter Saint-Domingue, la cité au coeur d’or.

Plus d’informations : cliquez ici

Numéro spécial de la revue Historia sur le thème Renaissance. Quand les femmes gouvernaient le monde

Isabelle Fernandes est l’auteur d’un article intitulé "Marie Stuart et Élisabeth Ière : belles à en mourir", publié dans le numéro spécial de la revue Historia, "Renaissance. Quand les femmes gouvernaient le monde" (mars-avril 2018).

Reines de plein droit, régentes ou gouvernantes, les femmes qui accèdent au pouvoir au cours du XVIe siècle, l’exercent de différentes manières et à des degrés divers, mais toutes sont confrontées à des critiques sur leurs façons de gouverner, voire à toutes sortes de stratégies pour les en empêcher. D’Anne de Bretagne à Lucrèce Borgia, d’Élisabeth d’Angleterre, « roi femme », à Isabelle la Catholique, ce numéro d’Historia Spécial, présente une quinzaine d’entre elles, dont certaines sont injustement méconnues comme Marie de Lorraine, l’autre reine d’Écosse. Toutes, ou presque, ont aussi en commun d’avoir été témoin et victime, de leur vivant, de leur propre légende noire.

Plus d’informations : cliquez ici

galerie