IHRIM-CLERMONT-FERRAND PROGRAMME 2018

IHRIM-CLERMONT-FERRAND PROGRAMME 2018

Projet international proposé par Laurence Gourievidis : Ce projet répond à un appel lancé par NWO – Netherland Organisation for Scientific Research – dont l’objectif est l’internationalisation de la recherche. Titre du projet : Enseigner l’expérience passée de la Famine en Europe : patrimoine et éducation (Teaching European Famine Pasts : Heritage and Education)

Le but de ce projet collaboratif pluridisciplinaire dont les membres sont spécialistes de l’héritage européen des famines depuis le 19ème siècle est non seulement de faire avancer les paradigmes de la recherche dans ce domaine, mais encore et surtout de l’enseignement et de ses applications, à la fois en milieu scolaire et / ou universitaire et aussi dans les musées, les pratiques commémoratives, les moyens de communication traditionnels et numériques. Il s’attachera à explorer la nature de ces pratiques éducatives et des modèles interprétatifs utilisés : sont-ils nationaux ou transnationaux ? Mettent-ils en lumière des notions et processus liés au conflit ou à la solidarité et la compréhension mutuelle ? Quel rôle ces enseignements jouent-ils ou peuvent-ils jouer dans la construction d’une identité européenne commune en termes de discours et programmes ? Seront aussi explorées les questions de genre et d’accessibilité donnée aux migrants à ces programmes éducatifs.

MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES :

1. 18-20 janvier : Congrès annuel de la SFS, « Shakespeare Unbound », disponible sur Youtube. Evénement soutenu par l’IHRIM. Intervention de Denis Podalydès le 19 janvier toujours accessible en ligne.

2. Février mars : Exposition à la bibliothèque du Patrimoine, Dominique Descotes est partie prenante.

3. 7-8 février : venue de Neil Harris au département d’italien. Séminaire destiné aux étudiants du département d’italien sur le papier et les filigranes organisé par Donatella Bisconti et Sonia Porzi. Les collègues intéressés sont cordialement invités à ce séminaire.

4. samedi 17 février, journée d’étude d’agrégation organisée à l’ENS ULM par Laurence Plazenet : « Esther et Athalie : Racine, dramaturge augustinien ? ». Ouverture de la journée par Philippe Sellier.

5. jeudi 29 mars à 17h15 : Intervention de Russell Jackson (sur Hamlet et As You Like It à l’écran) dans le cadre du séminaire « Modernités britanniques » soutenu par le Labex COMOD et animé par Sophie Chiari

6. 3 mai 2018 : En collaboration avec Roberto Poma et Francesca Belviso de l’UPEC (Paris Est Créteil), Sonia Porzi propose une manifestation sur « Les utopies du corps » (du Moyen Age à nos jours). Proposition recevable jusqu’au 30 mars à utopiesducorps@gmail.com. Ces multiples axes thématiques sont non exhaustifs : 1) Le corps originel, celui du premier homme et de la première femme ; 2) Le corps normal(isé) dans la médecine et dans d’autres savoirs, le corps réparé, le corps amélioré ; 3) Le corps dans son rapport à l’extrême, l’épreuve, le dépassement de soi (le saint, le mystique, l’athlète, le performeur, défis du porn et post-porn etc.) ; 4) Le corps dans les ouvrages de fiction (utopies, distopies, etc.) ; 5) Les biopolitiques du corps ; les utopies du corps politique ; 6) Le corps et son image dans divers domaines (peinture, sculpture, journaux, satire, publicité, planches anatomiques, etc.).

7. 8-9-10 juin 2018 : L’IHRIM sera représenté lors de la manifestation des « Nuées Ardentes » : conférence de Sophie Chiari sur Shakespeare en soirée. Les Nuées Ardentes est un projet qui s’inscrit au coeur des actions de valorisation du labex ClerVolc et du challenge « risques catastrophiques et la vulnérabilité socio-économique » de CAP 20-25. Il correspond aussi pleinement à l’activité “d’interaction avec l’environnement social, économique et culturel” du LMV (et d’autres laboratoires associés), qui est l’une des activités des UMR évaluées par l’HCERES lors des bilans quadriennaux des laboratoires. Les Nuées Ardentes sont nés de la rencontre entre la science des volcans et l’art, et ont comme objectif final de faire de Clermont Ferrand la “capitale mondiale” du volcanisme à l’horizon 2022. Ce projet concerne aussi bien le tout public par des manifestations culturelles, qu’un public spécialisé par des congrès et forums dans les domaines de la science et de la technologie. L’événement de lancement des Nuées Ardentes : “A la conquête du centre de la Terre”, se déroulera au Puy-de-Dôme les 8-9-10 juin 2018. Cette manifestation concilie décors monumentaux, aventure romanesque, exploration scientifique et technologie rétro-futuriste, dans un spectacle multiforme associant diffusion des savoirs et disciplines artistiques (théâtre, cirque, musique, cinéma, etc…). Elle regroupe des scientifiques mais aussi des artistes et techniciens de l’image et du son, pour en faire un événement emblématique du territoire, qui a pour ambition de se pérenniser dans le paysage culturel et scientifique auvergnat.

8. 28-29 septembre : Tables rondes organisées par Sophie Chiari(« La représentation des catastrophes naturelles dans la littérature anglaise des XVIe, XVII et XVIIIe siècles ») et financées par l’I-Site Cap 2025. Ce projet est consacré aux représentations des catastrophes naturelles—et, en particulier, des éléments déchaînés et des événements climatiques extrêmes (inondations, tempêtes, gel, sécheresse etc.)—au théâtre, mais aussi, plus largement, dans le cadre de la littérature des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. L’un des buts de ce programme proposé par l’IHRIM est notamment de comprendre comment fonctionnent science et littérature dans l’Angleterre de la première modernité : peut-on séparer ces deux domaines ? Vont-ils de pair ou s’opposent-ils lorsqu’il s’agit de diffuser des connaissances dites « scientifiques » ? En d’autres termes, en quoi les représentations littéraires, picturales, théâtrales des catastrophes climatiques épousent-elles ou rejettent-elles les théories scientifiques de leurs temps ?

Un carnet de recherche en ligne, conçu par Samuel Cuisinier-Delorme, sera bientôt disponible.

9. A l’automne également (date à préciser), manifestation sur les Journaux de l’Abbaye de Port-Royal organisée par Laurence Plazenet, le format reste à déterminer.

10. 24 et 25 octobre, colloque organisé par Sonia Porzi, « Un siècle d’études et d’éditions catheriniennes en aire francophone : bilan et perspectives » En collaboration avec les Pères Dominicains du Couvent de l’Annonciation de Paris et l’Association pour l’étude de Catherine de Sienne (société savante). Partenariats en cours de réalisation avec les Éditions du Cerf et l’ISIME (Istituto Storico Italiano per il Medio Evo, Rome). Ce colloque propose de dresser un état des lieux des études menées sur Catherine de Sienne dans l’aire francophone au vingtième siècle afin d’avoir une vision actualisée de ce terrain de recherche récemment réinvesti par les chercheurs aussi bien italiens qu’anglo-saxons.

11. 6 novembre : Conférence de Roger Chartier sur les éditions de Shakespeare aux 17e et 18e siècles. Séminaire Modernités britanniques et collaboration avec le CELIS.

12. Courant novembre 2018 : Séminaire sur Les Pensées organisé par Dominique Descotes.

13. 3-5 décembre : colloque porté par Axel Gasquet à l’Université d’Anvers : « La littérature Philippine en espagnol dans le contexte des études hispano-asiatiques » (axe 4 de l’IHRIM). L’importance scientifique de ce colloque tient à ceci : il s’agit du premier colloque international sur la littérature et la culture hispanique dans les Philippines. Ce corpus culturel et littéraire important n’a fait l’objet jusqu’à présent d’aucune rencontre scientifique en dehors des Philippines.

14. En fin d’année ou en début d’année suivante, colloque Shakespeare organisé par Sophie Chiari et Sophie Lemercier-Goddard à l’ENS Lyon, Sites Descartes.